La musique change mon état d’esprit en un éclair.

Les gens qui me connaissent savent comment j’adore la musique, j’adore presque tous les styles de musique.
J’ai remarqué un point dans ma vie, c’est que la musique a le don de changer mon état d’esprit, si je me sens triste ou mélancolique je vais avoir tendance a chercher une musique plus rythmée pour me changer les idées, si je suis stressé je vais chercher une musique plus calme du style de Yanni, du classique ou du new âge, mais la musique a vraiment le don de transformer mon état d’esprit.

De plus, la musique me permet également de me remémorer des événements précis dans ma vie, j’écoute une chanson et je me souviens exactement ce que je faisais lorsqu’elle était populaire à la radio.  Plusieurs chansons des années 80, me remémorent ma jeunesse presque comme si j’y étais.

Alors si la musique a le même effet pour vous, je vous suggère lorsque ça va mal depuis un certain temps dans votre vie, de changer de disque et mettre une musique qui va transformer votre état d’esprit positivement.

La musique a tellement d’effet sur moi que lorsque je suis en voiture je dois faire attention pour ne pas mettre une musique trop rythmée sinon je risque une contravention pour excès de vitesse.

Je fais la même chose avec les films, j’évite les drames ou les films lourds. Si je veux écouter des drames, j’ai juste à écouter les nouvelles et je suis amplement servi.




Voici quelques morceaux que j’adore écoutés :

Avec celle là ci-dessous, je pourrais monter l’Everest



Le temps a beaucoup plus de valeur que l’argent…!

On dit souvent que le temps c’est de l’argent, personnellement je crois que c’est faux. Le temps à beaucoup plus de valeurs que l’argent, puisqu’il est limité et on ne peut pas le récupérer. On ne prend pas toujours conscience du temps qui passe, on le tient trop souvent pour acquis et à 20 ans on pense qu’on va vivre jusqu’à 150 ans. On à aucun contrôle sur la date de notre naissance et on n’en a pas non plus sur la date de notre mort.  On peut remplacer l’argent ou le matériel qu’on a perdu, mais on ne peut pas récupérer le temps perdu à se morfondre, à regretter, à la rancune, à la colère, à se culpabiliser ou à être inquiet de ce qui peut arriver sur notre planète.

Je viens d’avoir 50 ans et c’est fou comment le temps passe vite, bien qu’il y a des moments que j’ai trouvés particulièrement plus longs que d’autres.

À 50 ans, je n’ai aucune idée de combien de temps il me reste, j’espère que je suis seulement à la moitié de ma vie et je serai toujours en santé, parce qu’il y a encore tellement de rêves que je souhaite réaliser et de voyages que j’aimerais faire.

Je prends conscience de plus en plus que le temps que je bénéficie peut m’être enlevé n’importe quand, alors je l’apprécie et je cherche à le dépenser avec des gens que j’aime, pour réaliser mes rêves, pour faire une différence dans la vie des gens et être une bonne onde positive dans leur vie. Steve Jobs disait, si vous saviez qu’aujourd’hui serait votre dernière journée sur terre, feriez-vous ce que vous êtes en train de faire?

Ma dernière décennie, m’aura appris beaucoup de leçons, j’ai fait des bons et de mauvais choix qui m’ont apporté une expérience de vie, qui m’on permit de me connaître à fond et ce qui me permet de savoir exactement ce que je veux faire avec mon temps aujourd’hui.

Apprécier chaque minute de ma vie avec mes proches, être dans le moment présent ici et maintenant tout en réalisant les rêves que je n’ai pas pu réaliser jusqu’à présent.

Que mon temps soit si bien remplit à réaliser mes rêves, être présent en corps et en esprit pour les gens que j’aime, devenir un modèle d’inspiration, faire une différence dans la société, devenir meilleur que la personne j’étais hier et m’entourer de gens inspirants.  Voilà ce que je veux faire de mon temps pour le reste de ma vie, voilà la mission de vie que je me donne.

David Tremblay

Pour bien débuter la semaine… Just do it!

Pour bien débuter la semaine, je vous invite à écouter ce vidéo que j’adore de Art Williams qui s’intitule Just do it, C’est un ami qui me l’a fait connaître.

On ne peux pas réussir avec les 2 mains dans les poches. On doit agir, faire, faire et refaire ce qu’il faut, jusqu’à ce que nous réussissions.

 

Mes 10 citations préférées les plus inspirantes!




J’adore les citations positives, puisqu’ils peuvent transformer notre état d’esprit et nous motiver à agir. Je crois que dans le monde d’aujourd’hui nous n’avons jamais trop de citations positives.

J’ai répertorié les 10, les plus inspirantes selon moi dans ce billet, qu’elles sont vos préférées? Vous pouvez répondre au bas et transmettre votre réponse sur votre mur.

10: Le problème ce n’est pas le problème. Le problème c’est ton attitude face au problème. Jack Sparrow

9: C’est notre attitude qui détermine notre altitude. Auteur inconnu

8: Le meilleur jour de ta vie, est celui où tu décides que ta vie t’appartient. Auteur inconnu.

7: Ce que l’homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l’apprendra par la souffrance. Maître Melkisedech

6: Fait-le ou ne le fait pas, il n’y a pas d’essais. Yoda Star Wars

5e : Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison. Henri Ford

4: Si la vie te donne des citrons, fais-en une limonade. Auteur inconnu

3: Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour ou être fort reste ta seule option. Bob Marley

2: Ce qui compte, ce n’est pas tant la force des coups que tu donnes, mais c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer. Rocky Balboa

1er : Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi. Demande ce que tu peux faire pour ton pays. John F. Kennedy

Et vous, quelles sont vos citations qui vous inspirent le plus?

Les Patriotes nous ont démontré ce que la persévérance peut faire!

Je ne sais pas si vous avez suivi le Super Bowl cette année et je ne sais pas pour vous, mais à la mi-temps je ne m’attendais plus à ce que Les Patriotes gagnent. J’avais prédit avant la partie qu’ils gagneraient par 3 points, mais rien ne fonctionnait pour eux,  la défense des Falcons bloquait tous les jeux, ils semblaient nerveux et ils perdaient 28 à 3. Après la mi-temps, ils ont renversé la vapeur à 13 minutes de la fin ils ont marqués 25 points pour égaliser la partie. Ils ont été en prolongations et après tirage au sort ils ont été avantagés, puis ont fait un touché pour terminer 34 à 28.  Assez incroyable comme remontée, n’est-ce pas?

Après le spectacle de la mi-temps, j’ai changé de poste quelque temps pour me changer les idées, pour revenir avec cette très belle surprise. Je ne sais pas ce que leur entraîneur leur a dit à la mi-temps? Mais une chose est certaine c’est qu’ils se sont secoués et ont commencés à faire des touchés. Comme quoi ce n’est pas terminé tant que la dernière seconde ne s’est pas écoulée.

Je ne peux m’empêcher de faire le lien avec l’entrepreneuriat, parfois rien ne fonctionne, on a beau déployer tous les efforts, aucune de nos stratégies ne fonctionne et le facteur chance ne joue pas en notre faveur.  Parfois juste un peu de repos pour relâcher la tension et du mentorat avec une personne de l’extérieur de notre entreprise peut faire une grande différence. On peut revenir dans le jeu avec persévérance pour rentabiliser notre projet.

David Tremblay, Stratégiste en marketing numérique

Échouer en affaire, ce n’est pas la fin du monde…

En cette semaine sur la prévention du suicide, je voulais vous entretenir dans ce billet de l’échec en affaire et les difficultés financières qui peuvent nous emmener dans un état dépressif jusqu’à avoir des pensées suicidaires.

L’échec peut faire très mal et notre confiance en nous-mêmes et envers la vie en est  grandement affectée, imaginez maintenant si vous devez déclarer faillite parce que vous avez tout misé vos avoirs et ceux que vous n’aviez pas sur un projet d’affaires que vous n’avez pas réussi à rentabiliser et que vous êtes trop endettés pour vous en sortir.  Vous risqueriez fortement d’y penser.



Ma vie est finie, je ne pourrai jamais plus me refaire, c’est exactement l’état d’esprit que j’avais le 10 novembre 2014 lorsque je me suis présenté au bureau du syndic,  j’ai dû déclarer faillite. Dans le bureau du syndic lorsque l’employée du syndic m’a dit que je n’avais pas d’autres choix que la faillite, j’étais brisé en mille morceaux et j’étais inconsolable. Je revoyais tout ce que j’avais perdu et l’âge que j’avais 47 ans très difficiles de pouvoir s’en sortir à cet âge. Je me souvenais de toutes les chances que j’ai eues de changer de chemin pour fermer ce projet d’affaires, mais j’étais trop accroché émotivement pour m’avouer vaincu, j’ai donc creusé le trou jusqu’au fond du gouffre.

À ce moment-là, j’ai eu de sérieuses pensées suicidaires et j’avais même pensé au comment le faire. Mon sentiment de culpabilité était à son top. Mais je ne l’ai pas fait et je suis très heureux aujourd’hui d’être en vie, parce qu’il m’aurait manqué vraiment de beaux moments par la suite.

Oui parfois la vie est difficile et elle peut nous jeter à terre. On peut se demander comment on va faire pour s’en sortir, sans vraiment trouver de réponses. Lorsque nous sommes endettés et qu’on est sur le point d’échouer, on préfère rester discret souvent par honte et par peur d’être jugé par nos pairs, c’est très difficile de devoir s’avouer vaincu. Mais rester seul avec le problème est encore pire, je vous suggère d’en parler à un proche ou à un organisme comme Suicide Action qui peuvent vous écouter et vous épauler.

La raison que je me dévoile dans mon blogue c’est simplement pour que vous compreniez que vous n’êtes pas le premier ni le dernier et ce n’est pas tous les projets d’affaires qui fonctionnent qu’il y a des gens qui tombent et font faillite, puis se relève tranquillement, mais sûrement. Je ne suis pas encore sur mon X professionnellement, mais j’arrive à m’en sortir peu à peu et comme je disais si j’avais décidé d’en finir, je n’aurais jamais connu les beaux moments que j’ai expérimentés par la suite et je n’aurais pas pu voir comment m’ont fils évolue actuellement, je veux l’accompagner tout le long de sa vie, c’est une de mes principales missions.

J’ai compris que j’avais fait des erreurs qui m’avaient amené à la faillite, mais que je ne suis pas mes erreurs et je me suis pardonné. Aujourd’hui à l’aube de mes 50 ans, je recommence à croire à mes rêves et je sais où je suis tombé, je vais donc être beaucoup plus vigilant.

On peut se sortir de bien des problèmes mêmes d’une faillite. Ne restez pas seul avec votre problème, parlez-en à au moins une personne de confiance et si vous n’avez personne à vous confier, contactez Suicide Action, ils ont des gens fiables qui peuvent vous écouter.

Je conclus avec cette citation que vous avez peut-être déjà lue ou entendue :

« Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre, mais nous passons tellement de temps à avoir des regrets pour la porte qui s’est fermée, que nous ne pouvons pas voir celle qui s’est ouverte pour nous”
Alexander Graham Bell

 

 

 

David Tremblay

Développer son auto discipline comme travailleur autonome





semeunacteDevenir travailleur autonome et travailler de la maison en gérant son propre horaire peut s’avérer la plus belle des libertés, mais cela peut facilement devenir un piège si l’on n’apprend pas à développer sa propre discipline.

J’ai été longtemps travailleur autonome, j’ai constaté qu’il est très facile de se laisser distraire si l’on ne fait pas attention.  Surtout si comme moi, vous avez une âme d’artiste un peu rêveur plus émotif que rationnel, il se peut que vous soyez distrait par des vidéos de chat ou de musique sur YouTube, ou commenciez à converser avec un ami sur Facebook, si vous ne prenez pas l’initiative de vous créer un cadre d’horaire planifié avec une liste de priorités quotidienne et hebdomadaire à exécuter. Vous risquez de devoir travailler à nouveau pour un employeur si vous ne vous disciplinez pas vous-même.

L’idée n’est pas de vous imposer un horaire strict sans flexibilité de 60 heures par semaine, vous pouvez travailler 40 heures et être aussi rentable que la personne qui en fait 60. Ce n’est pas parce que vous passez 40 heures devant votre ordinateur que vous êtes efficace.

L’important est de développer des habitudes qui formeront votre discipline. Si vous travaillez de la maison voici quelques trucs pour vous:

  1. Commencez votre journée en faisant votre lit le matin, cela vous procurera une fierté d’avoir accomplit votre première tâche et le soir venu si vous avez eu une journée difficile vous dormirez dans un lit bien fait que vous aurez fait vous même et vous pourrez dormir en pensant que demain sera meilleur.
  2. Travaillez comme si vous auriez un patron qui vous demanderait de commencer à 8:00am et terminer à 17:00, un patron qui ne tolère pas les retards.
  3. Habillez-vous comme si vous auriez une rencontre avec un client dans la journée, même si vous restez à la maison, il faut toujours être prêt et en plus c’est plus stimulant que de travailler en pyjama.
  4. Planifiez votre temps de pause, votre heure de dîner, votre pause d’après-midi.
  5. Déconnectez-vous de Facebook durant vos heures de travail, si cela affecte votre concentration.
  6. Planifiez dans votre semaine 1 à 2 journées de démarchage pour la sollicitation de clients potentiels et une journée pour une activité de réseautage. Les activités de réseautage sont très importantes pour développer votre réseau de références.
  7. Avant de terminer votre journée de travail, planifiez un temps pour ranger votre bureau il n’y a rien de plus difficile et déprimant que de travailler sur un bureau en désordre.  Planifier votre prochaine journée positionnez en premier les priorités que vous n’avez pas eu le temps de terminer dans votre journée pour demain.
  8. Exécuter les tâches les plus difficiles en premier et terminer votre journée avec les tâches les plus faciles ou que vous aimez le plus.
  9. Disciplinez votre discipline; il peut s’avérer facile de déborder et faire beaucoup plus d’heures de travail en négligeant notre vie de couple et familiale.




Nous sommes le produit de nos habitudes et si vous avez décidé de démarrer votre entreprise c’est pour réussir. Alors je vous suggère de vous discipliner en planifiant un horaire de travail et en vous imaginant travailler pour un employeur rigoureux et exigeant, de cette façon vous n’aurez pas à travailler pour lui et vous serez fier de vous.

Vous pouvez aussi engager un coach d’affaires d’expérience qui va suivre votre évolution et qui sera capable de vous discipliner lorsque vous déviez de votre plan.

Je conclus avec un vidéo d’une conférence de L’Admiral McRaven’s qu’il a donné aux finissants de l’Université du Texas en 2014. Très inspirant comme conférence.

Après une longue réflexion…

cerveauillumineAprès une longue réflexion j’ai décidé de me consacrer à 100% avec mon entreprise Strategiste.net, je vais laisser tombée la distribution des produits Immunotec, pas parce que Immunotec n’offre pas de très bons produits efficaces bien au contraire et je vais même continuer à les consommer. Mais simplement qu’à force d’être éparpillé à gauche et à droite, on devient spécialiste de tous, mais maître de rien!

J’étudie actuellement pour réussir les examens de Google Adwords et Analytics.

Ce blogue sera plus généraliste et parlera de la vie professionnelle et personnelle d’un travailleur autonome, moi-même.