Rien n’est permanent dans ce monde…

Une citation de Charlie Chaplin disait:  Rien n’est permanent dans ce monde, pas même nos problèmes.

Une citation remplie de sagesse, qu’il est bon de ce rappelé, surtout actuellement avec ce que nous vivons mondialement et avec toutes les controverses entourant cette crise sanitaire.

Il est très facile de ce perdre dans le désespoir si nous suivons l’actualité de trop près ou si nous suivons de l’actualité alternative qui peuvent dans les 2 cas nous créer des peurs et troubler notre esprit. Nous pouvons également être en aversion avec les mesures qui ont été décidées par les autorités à tort ou a raison.

En bref, si on ce laisse aller, il est très facile de sombrer dans une déprime, voir même une dépression et avoir des idées noires. Ne vous tapez pas dessus si c’est votre cas, c’est normal. Ce n’est pas tout le monde qui réagit pareil, puisque nous sommes tous différents et c’est normal de réagir différemment.

Mais le plus important, c’est que rien n’est permanent dans ce monde à part le changement. Si vous vivez de la détresse, vous pouvez demander de l’aide, c’est correct même sain de poser un genou pour demander de l’aide. Je vous invite à partager votre problème,  il sera moins lourd à porter et probablement que le fait de vous vider le coeur, vous fera un bien énorme et vous aurez de la place pour y mettre du positif.

J’ai déjà été dans cette période sombre, je me souviens d’un certain 11 novembre 2014 ou je devais aller au bureau d’un syndic pour essayer de régler mes problèmes financiers et que ma seule option était la faillite personnelle. Je savais aussi que j’étais le seul et unique responsable de cette faillite. Je ne sais pas si vous savez, mais cette journée aurait pu être la dernière, si j’avais suivi mon idée sombre.  Mais je ne l’ai pas fait par amour pour mon fils, je devais me relever, ça faisait 2 ans que j’étais séparés avec ma conjointe, la mère de mon fils, mais je devais trouver la force pour être un père fort pour mon fils, c’était mon unique objectif. Si j’avais pu dans le bureau du syndic, je m’aurais mit en petite boule et pleurer toutes les larmes de mon corps. Puisque la faillite, c’était la fin du monde pour moi et un autre échec que j’essuyais, le premier fut la séparation.

Aujourd’hui 6 ans plus tard, je peux vous dire que je suis très heureux de ne pas l’avoir fait, puisqu’il m’aurait manquer de très beaux moments, j’ai repris ma relation avec ma femme que jamais j’aurais cru possible en 2014, nous habitons ensemble, nous avons une chienne pug, que j’adore, je peux voir mon fils évolué et je dis merci à Dieu de m’avoir donner le courage de continuer. Je dis merci aussi à mon beau frère qui a su m’écouter, ce qui fut un déclencheur vers ma rédemption.

Juste pour vous dire que les tempêtes ne durent jamais longtemps, qu’il faut s’accrocher à un but pour ne pas tomber. Il faut être capable d’en parler et si vous voyez un de vos proches qui ne file pas bien, aller à sa rencontre seul à seul avec lui ou elle et essayer de la faire parler et de l’écouter, vous ne savez jamais, vous pouvez sauver une vie.  Parfois les gens ont honte d’en parler, il préfère se taire et faire semblant que tout va bien. Dans mon cas, j’avais honte de mes problèmes financier.

Je ne sais pas si je peux aider quelqu’un avec mon témoignage, mais si je peux juste faire réaliser à quelqu’un que rien n’est permanent et que de très beaux moments vous attendent, après que vous aurez traverser votre tempête qui ne dure jamais longtemps. Le suicide ce n’est pas une solution, c’est un geste fatal pour un problème temporaire. Tout change, tout le temps.

Reposez-vous, parlez-en, mais ne lâcher surtout pas.

Voici le numéro et le site web:

 Centre de prévention du suicide.

1 866 277-3553

Merci de m’avoir lu et merci de partager on ne sais jamais cela peut peut-être aider un de vos proches.

 

David Tremblay,

Fondateur de: Strategiste.net ; Acheter Québécois

 

 

 

 

 

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire